Nous avons vu dans le sujet précédent ce qu’étaient un hébergement web et un nom de domaine, et leur importance. Il s’agit donc de bien les choisir. Voyons ces notions ensemble.

Choisir son nom de domaine

Le nom de domaine parfait doit posséder les qualités suivantes :

  • être court : 2 mots maximum suffisent
  • être facile à retenir et à écrire
  • contenir un mot clé essentiel pour votre référencement naturel
  • et être évidemment disponible

Et c’est souvent parce que le nom de domaine est déjà pris qu’il faut réfléchir davantage. Si ma marque était Giannelli, pas de bol : giannelli.com est déjà pris. Alors que faire ?

Nom de domaine et branding

Le branding, ou l’image de marque en bon français –mais moins usité dans le milieu du marketing– est entre autres la manière dont votre marque sera perçue par votre public. Votre nom de domaine est important dans votre branding, puisqu’il doit être cohérent et efficace. Je ne m’attarderai pas sur ce point, car ça ne fait pas partie de mes compétences de prédilection, mais une technique simple permet déjà de faire un tri entre les différentes idées fraîchement sorties de votre brainstorming.

Votre nom de domaine serait-il pratique à communiquer au téléphone ?

Pour comprendre les différents critères, prenons les exemples suivants :

  • fnac.com : court, efficace, facile à épeler, puissant en terme de marque.
  • artisandu75aparis.org : ici, il y a plusieurs erreurs : le fait d’avoir un nombre ne peut que rendre votre nom de domaine plus confus pour les gens qui l’entendront –doit-on écrire le nombre en chiffre ou en lettre ?– et il a le désavantage de contenir beaucoup trop de mots, parfois inutiles sémantiquement parlant.
  • harry-sorcier.fr : pas long (2 mots), mais le tiret peut créer une confusion lorsque vous communiquez : bien qu’il soit impossible qu’un nom de domaine possède un underscore _, ou « tiret du 8 » pour certain(e)s, vous aurez probablement droit à la question « tiret du 6 ou tiret du 8 ? ». Alors, on retire le tiret ?Eh bien… pas tout à fait. Le tiret vous permet de séparer les 2 mots aussi bien visuellement que sémantiquement pour Google. Nous allons voir cela le chapitre suivant.

Un critère à prendre en compte, et qui ne facilitera pas forcément votre choix, est celui de votre popularité : votre marque est-elle déjà connue ? Amazon n’aurait aucun intérêt à s’appeler amazon-achat.com plutôt que amazon.com par exemple, car sa marque est tellement puissante qu’allonger son nom de domaine se résumerait à littéralement perdre des clients. En revanche, un boulanger gagnerait à choisir boulangerie-gerard.fr que gerard.fr qui ne parlerait à personne (et qui ne serait certainement pas disponible).

Nom de domaine et référencement naturel sur Google

Oui, les mots clés contenus dans un nom de domaine peuvent influencer le positionnement de votre site sur Google sur ces mêmes mots clés. Un nom de domaine contenant les mots « harry » et « sorcier » pourra mieux se positionner sur Google lorsque les internautes rechercheront « harry sorcier, « sorcier harry », et plus modestement, sur « harry » et « sorcier »… à la condition qu’il y ait un tiret entre les mots, car cela permet à Google de mieux les reconnaître. Sauf qu’on a vu précédemment qu’un tiret, c’était moins facile à communiquer. La solution est simple : acheter les 2 versions, avec et sans tiret. La version avec tiret doit être la version principale du site, car c’est la version que les gens verront dans leur navigateur web, et des mots sont mieux lisibles avec une séparation. Et la version sans tiret redirigera vers la version avec tiret.

Attention : il faut garder à l’esprit que le gain de positionnement apporté par un nom de domaine est très négligeable par rapport à d’autres critères, que nous verrons en détail par la suite. J’aurais ainsi tendance à prioriser un nom de domaine court plutôt qu’un nom de domaine long mais possédant un ou plusieurs mots clés.

Vérifier la disponibilité d’un nom de domaine

Lorsque vous vérifiez un nom de domaine, soit il vous sera indiqué comme disponible, soit d’autres noms de domaine alternatifs vous seront proposés. Vous aurez aussi la possibilité d’obtenir des informations (parfois limitées) sur le propriétaire du nom de domaine indisponible.

Cliquez-ici pour vérifier la disponibilité d’un nom de domaine

Acheter son hébergement web, ses noms de domaine et sa boîte e-mail professionnelle

Vous avez bien réfléchi à votre nom de domaine et vous êtes prêts à vous lancer ? J’ai essayé énormément d’hébergeurs : OVH, IONIC (anciennement 1&1), LWS, O2SWITCH, Hostpapa, Infomaniak, Amen, Nuxit, Easy Hébergement… Très clairement, j’ai connu énormément de problèmes de qualité de service et de support client chez OVH et IONIC, et je vous les déconseille très fortement. J’ai également eu des problèmes de qualité et de support client chez LWS, pourtant sur une offre professionnelle. Easy Hébergement s’est largement laissé dépasser, et ne proposait toujours pas de certificat HTTPS gratuit des années après son apparition chez les concurrents. J’ai également connu des problèmes de puissance chez Amen. Les autres ont été plutôt corrects, sans grande révolution.

Je vous conseille, pour un site vitrine classique, de tout acheter : nom de domaine, hébergement web et boîte email professionnelle, chez mon 2ème hébergeur favori : infomaniak. La qualité est excellente, l’interface client est très pratique et rapide, et le support plutôt efficace. Comptez 85€ TTC / an pour l’ensemble. Lien vers infomaniak

Dans le cas où vous auriez des besoins plus professionnels et un budget supérieur, que vous avez quelques notions de DNS, ou même que vous faites partie du milieu des professionnels du web, je vous conseille mon hébergeur web favori dont profite tous mes clients : Themecloud. La qualité est excellente, car utilise l’architecture très stable de Google Cloud, avec des performances garanties pour chaque site Internet plutôt que de les partager classiquement entre des centaines de sites Internet. Le support client est également excellent, puisqu’il fonctionne exclusivement par chat, avec réponse en quelques minutes seulement, un record. Cet hébergement web propose en plus une interface et des services pour les professionnels particulièrement convaincants (version de préproduction gratuite, duplication et backups instantanés, logs serveurs externes, OPCache, …). Comptez 12€ TTC / mois ou 116€ TTC / an par site pour la première offre d’hébergement web, sans nom de domaine ni boîte email, d’où le fait qu’il faille connaître un peu les paramétrages DNS pour relier tout ça. Lien vers Themecloud

Et voilà !

Vous avez maintenant votre nom de domaine relié à votre hébergement web, et peut-être également votre boîte email professionnelle. Il est temps de démarrer la construction de votre site Internet WordPress !